Des Systèmes d’Automatisation du Bâtiment (SAB): une analyse des coûts

Ce que vous ne savez pas sur les systèmes d’automatisation du bâtiment, peut vous faire économiser plus que des coûts d’utilité. Les propriétaires d’habitations et les gestionnaires d’installations comprennent comment les SAB aident à surveiller la demande et l’utilisation de chauffage et de refroidissement, et il ne fait aucun doute que les économies sont considérables. Par exemple, un système d’automatisation du bâtiment peut faire économiser de 0,20 à 0,40 centimes par pied carré. Avec un bâtiment de 75 000 pieds carrés, il peut s’accumuler rapidement. Mais les coûts de CVC ne sont qu’un aperçu de ce que les systèmes d’automatisation du bâtiment peuvent faire. Voici une répartition des économies que vous pourriez manquer:

Exemption monétaire avec les SAB

Commençons par la manière la plus évidente d’économiser avec les systèmes d’automatisation du bâtiment – l’exécution, l’entretien et le remplacement de l’équipement lorsque vous le souhaitez en utilisant les fonctionnalités de planification que les systèmes SAB apportent. Par exemple, les minuteries sont automatiquement configurées pour augmenter ou diminuer les températures intérieures en fonction de l’occupation, qu’il s’agisse d’un immeuble de bureaux de grande hauteur ou d’une grande université.

Une autre caractéristique des SAB est la disponibilité de capteurs d’occupation qui envoient des notifications à l’équipement pour fonctionner dans la fréquence requise. Il fournit non seulement un simple mécanisme marche/arrêt (ON/OFF), mais il comprend également un mode de veille pour équilibrer efficacement la consommation d’énergie avec les coûts et pour assister avec les cycles d’équipement. Par exemple, en mode inoccupé, la température standard peut être réduite de 15 degrés. Un mode de veille pourrait l’abaisser seulement de trois à cinq degrés, mais il pourrait maintenir le chauffage, le refroidissement et le confort des locataires qui sont allés déjeuner ou bien qui sont allés en réunion hors site et qui envisagent de revenir. Avec les systèmes d’automatisation du bâtiment, le climatiseur peut être programmé pour des températures inférieures lorsque le bâtiment est fermé le week-end.

Systèmes d’automatisation du bâtiment et l’éclairage

Selon le Département américain de l’Énergie, l’éclairage dans les installations commerciales représente 20% de la consommation totale d’énergie, ce qui en fait la deuxième catégorie de consommation d’énergie. Les besoins quant à l’éclairage planifié, tant à l’intérieur comme à l’extérieur, peuvent être comblés avec des SAB. La planification peut être programmée pour éteindre complètement l’éclairage, puis le rallumer, pour atténuer les lumières et même pour planifier pour l’heure d’été. Considérez également les ascenseurs et les escaliers qui peuvent également être programmés pour être mis en marche ou en arrêt selon le volume de trafic.

D’autres sources de revenus avec les systèmes d’automatisation du bâtiment

D’accord, nous avons touché aux deux domaines où les SAB peuvent améliorer le résultat final: l’éclairage et le CVC. Y a-t-il d’autres moyens par lesquels un SAB peut créer des sources de revenu? Les données recueillies par le système peuvent aider à justifier des augmentations et à facturer avec précision les locataires lorsque les demandes d’énergie augmentent ou diminuent. Par exemple, les écoles louent leurs auditoriums et d’autres espaces à des groupes sans but lucratif et à des groupes appartenant à la communauté. Grâce à l’analyse de données, ils peuvent maintenant valider les coûts pour couvrir l’utilisation d’énergie lorsqu’elle n’est pas utilisée pendant les heures normales de l’école.

Coût et retour sur investissement avec les Systèmes d’Automatisation du Bâtiment

Selon Bâtiments, le coût moyen pour installer un système d’automatisation du bâtiment (SAB) est de 2,30 $ par pied carré. Un immeuble de 100 000 pieds carrés coûterait 250 000 $. Mais le temps ne s’arrête pas et les technologies de construction intelligentes non plus. L’Internet des Objets (IdO) avec ses capteurs intelligents, ses contrôles et ses analyses de données réduit de plus en plus le coût de rénovation des bâtiments existants. Encore une fois, Bâtiments suggère que le coût moyen pour la mise en place d’un système d’automatisation des bâtiments peut coûter de 5000 à 50 000 $.

Selon Intel, le déploiement d’un Système de Gestion de Bâtiment (SGB) traditionnel coûte 2,50 $ par pied carré, mais peut atteindre 7,50 $ le pied carré. Le retour sur investissement est élevé et il peut prendre jusqu’à quatre ans pour récupérer, ce qui explique pourquoi les propriétaires de bâtiments sont tellement réticents à installer des équipements qui peuvent aider à l’efficacité énergétique et opérationnelle. Aux Etats-Unis, seulement 10 % des bâtiments commerciaux utilisent actuellement un SGB, alors qu’est-ce que l’on peut faire avec les autres 90 % qui continuent de gaspiller les ressources, l’énergie et les économies opérationnelles?

Des appareils, des capteurs et des contrôleurs IdO

La prochaine génération d’analytiques, de capteurs et de contrôleurs sera compatible avec les technologies IdO qui restent connectées à tout périphérique, ce qui le rend non-invasif, rentable et facile à installer. Aucun technicien avec une formation spéciale n’est requis pour effectuer l’installation. De plus, les «données» recueillies par ces systèmes de gestion des bâtiments générés par l’IdO peuvent être maintenues dans des environnements basés dans le « cloud » avec des analytiques en tant que services utilisant des réseaux existants. Même les gestionnaires de bâtiments peuvent mettre à jour et surveiller les espaces avec des tablettes et des Smartphones.

En conclusion, les gestionnaires des installations et des bâtiments peuvent se tourner vers deux installations prenant la tête en termes de Systèmes d’Automatisation du Bâtiment : les hôpitaux et les centres de données. Les deux installations nécessitent des opérations 24 heures sur 24, ce qui en fait des modèles idéaux d’économies de coûts pour les installations ou les bâtiments commerciaux. Les hôpitaux sont nécessaires, en raison de leur nature critique pour le grand public, afin de concentrer et d’équilibrer les coûts des soins de santé avec les coûts d’exploitation. Bien que les gestionnaires de centres de données aient besoin de maintenir des performances optimales à partir d’équipements mécaniques afin de vérifier que les grands réseaux informatiques soient constamment disponibles et fonctionnent efficacement tout en gardant le contrôle sur les coûts.